Comment le Cloud peut vous aider à alléger et maîtriser votre budget informatique

Manque de visibilité sur la croissance de votre entreprise, pannes matérielles, ransomwares ou encore carnets d’heures : autant de facteurs qui peuvent impacter votre trésorerie. Difficile dans ce contexte de maîtriser ses dépenses et de prévoir son budget informatique. C’est encore plus vrai pour les petites structures où l’informatique n’est pas toujours bien suivie et évolue en général au fil de l’eau. Mais il existe des solutions.

Vous avez certainement constaté que bon nombre d’entreprises optent pour l’informatique en nuage. D’un point de vue financier, cette solution offre indéniablement de nombreux avantages et la possibilité de faire de multiples optimisations. Découvrez les 5 points clés qui font du Cloud l’outil idéal pour donner de l’air à votre budget informatique, tout en boostant votre trésorerie.

Donnez de l’air à votre trésorerie

Rappelons-nous qu’avec une informatique achetée et installée en local, votre budget informatique est constitué majoritairement d’investissements (CAPEX). Les entreprises renouvellent ainsi à intervalles réguliers le matériel et les licences (tous les 3 ou 5 ans, selon la période d’amortissement de l’entreprise).

L’informatique Cloud est, elle, basée sur une consommation en fonction du besoin, et une facturation à l’usage sous forme de location, généralement mensuelle. Avec le Cloud, votre stratégie financière change d’un modèle CAPEX à OPEX. Vous vous libérez de lourds investissements, et vos dépenses informatiques deviennent des charges de fonctionnement, lissées sur l’année. Vous en finissez donc avec les creux de trésorerie.

L’essence même du Cloud consiste à payer uniquement pour ce que l’on consomme. Vos services informatiques suivent donc l’évolution de vos besoins

Votre budget d’investissement pourra être consacré à d’autres projets métiers ou R&D. Ce principe de fonctionnement simplifiera également les processus de décision – vous n’avez pas à vous engager dans le temps – et vous pourrez rapidement répondre à la demande de vos collaborateurs. Votre informatique gagne ainsi en agilité et offre un véritable avantage concurrentiel à votre PME.

Economisez sur votre loyer !

Le Cloud offre également la possibilité de sortir l’informatique de vos murs. Vous libérez de la place, et votre salle serveur peut être utilisée à d’autres fins. Pas négligeable quand on connaît le coût du mètre carré à Genève. Un élément intéressant, surtout en phase de croissance où l’on recherche sans relâche la moindre surface à grappiller pour retarder un déménagement ou l’ajout d’un bail supplémentaire.

Au passage, vous économiserez aussi sur les frais d’entretien généraux des équipements IT (électricité, climatisation, UPS, rack, équipements réseau). Votre budget pourrait bien, au final, apprécier ce changement.

Une informatique toujours au bon niveau

Prenons le cas d’une jeune entreprise qui souhaite investir dans une nouvelle infrastructure informatique pour répondre à ses besoins croissants.

Avant de se lancer à corps perdu dans la bataille, les dirigeants vont devoir estimer la croissance et l’évolution des besoins au cours des 3 à 5 prochaines années. Période d’amortissement oblige. Pas facile pour une startup sans historique derrière elle (rassurons-les, même avec de l’expérience, il reste toujours laborieux de prédire l’avenir). Mais mieux qu’un long discours, un petit schéma permet de beaucoup mieux comprendre les choses.

Ci-dessous, la courbe orange représente les besoins réels de l’entreprise. L’escalier gris symbolise une stratégie CAPEX, où l’on investit tous les 3 à 5 ans dans le renouvellement de son infrastructure IT. Bien que les dirigeants essayent au mieux d’estimer leurs usages, le contexte économique, l’évolution du marché, les changements réglementaires créent un décalage important entre les investissements réalisés et les besoins réels.

En alternance, votre informatique se retrouve soit sous exploitée lors de la mise en service jusqu’au rythme de croisière (entraînant une perte), soit en manque de ressources pendant les phases de forte croissance (entraînant baisse de productivité et augmentation des risques de panne).

Vous serez dans certains cas obligé d’investir avant l’heure au risque d’être en désaccord avec votre budget prévisionnel. Votre trésorerie risque finalement d’en pâtir.

budget informatique Cloud

L’essence même du Cloud consiste à payer uniquement pour ce que l’on consomme. Vos services informatiques suivent donc l’évolution de vos besoins (en bleu) et peuvent s’adapter sans restriction, à la hausse comme à la baisse.

Le mode OPEX facilite donc la gestion : il suffit d’ajuster vos ressources Cloud en fonction de la demande. Ce qui est possible grâce aux contrats sans engagement et à la facturation mensuelle. Et pour éviter les surprises et les manques de ressources, le Cloud offre de nombreux outils de suivi.

Les outils de surveillance Cloud au service de votre budget Informatique

Pour une bonne gestion informatique, la rigueur est de mise. Mais elle ne suffit pas. Il faut aussi avoir une bonne visibilité sur l’utilisation de son infrastructure et la manière dont elle est consommée. Un outil de surveillance devient incontournable pour s’assurer de l’utilisation de l’informatique à bon escient.

Le Cloud offre nativement de nombreux outils qui fournissent de la visibilité sur les ressources et leur consommation. Des mécanismes permettent également de les faire évoluer automatiquement (à la hausse ou à la baisse) en fonction de la demande. Fini les ralentissements !

surveillance informatique cloud

Il en est de même pour vos licences, la location avec Office 365 vous permet en 1 coup d’œil de voir le nombre de souscriptions à votre disposition et de supprimer celles qui n’ont plus d’intérêt.

Votre informatique est (toujours) à la page

L’informatique évolue rapidement. Les solutions Cloud aussi. Les fournisseurs n’hésitent pas à investir massivement (par exemple, Google a investi 30,8 millard de dollars en 2018 dans sa plateforme Cloud) et continuent sans cessent à développer leurs services pour les rendre plus performants et plus attractifs.

Plus besoin d’attendre le prochain tour d’investissement pour bénéficier des dernières avancées technologiques, ou plus prosaïquement la dernière version de Word ou Excel. Votre entreprise peut innover sans être ralentie par des procédures d’investissement ou d’amortissement.

Intéressant pour tous

En voyant les nombreux intérêts financiers et technologiques qu’apportent le Cloud, il n’est pas étonnant que les grandes entreprises telles que Novartis, les CFF, ou encore UBS fassent appel en partie ou en totalité au Cloud pour leurs infrastructures informatiques. La flexibilité et l’agilité ne servent pas que les parties « métiers » mais aussi les finances et les directions informatiques, qui minimisent les prises de risques liées au dimensionnement de leurs infrastructures.

Pas encore convaincu à 100% ? Demandez nous un comparatif personnalisé pour votre entreprise vous en aurez le cœur net.

Rodolphe Adam

Directeur commercial société informatique Cloud