cloud_city

Il ne vous aura pas échappé que le 7ème opus de Star Wars sort ce mercredi 16 décembre. L’occasion idéale de faire un parallèle évident avec ce nouvel épisode de la saga. Car, comme pour la force dans la Guerre de Etoiles, 2016 pourrait bien être l’année de l’éveil du Cloud dans les PMEs.

A la vitesse de la lumière

Vos données sont désormais majoritairement transportées par la lumière. A la vitesse du Faucon Millenium. La fibre optique est maintenant généralisée, et le très haut débit touchera près de 85% des foyers suisses en 2020. Il n’y a plus de frein à l’utilisation de services hébergés dans le Cloud. Vos données voyagent presque aussi vite que si elles étaient stockées au plus près de vous. Mais elles profitent de la sécurité et de la fiabilité du Cloud.

Vaincre le côté obscur

Car longtemps, le Cloud a été synonyme de manque de sécurité et de contrôle. Mais ça, c’était il y a bien longtemps, probablement dans une galaxie très lointaine. La localisation des données des différents fournisseurs d’hébergement Cloud est parfaitement transparente. Vos données sont cryptées et protégées comme jamais. Même R2D2 ne pourrait rien y faire. Vous restez maître de la situation en tout temps, tel Yoda.

Votre informatique, externaliser vous devez

Surtout, la force du Cloud s’est décuplée. Elle est maintenant bien plus puissante que ce que vous pourrez vous offrir dans vos locaux. Les niveaux de service atteints dans le nuage sont incomparables avec ceux d’une infrastructure à domicile. Assurer la redondance de ses serveurs, ses données ou son réseau vous coûterait un bras. Comme Luke Skywalker… Tout cela est naturel dans le Cloud. Pour le prix d’une location mensuelle, bien plus avantageuse.

Vous l’aurez compris : plus la peine de se sentir une âme de Jedi pour se lancer dans le Cloud. Venez donc en discutez avec nous, nous ne sommes pas des chevaliers, mais nous connaissons la technologie. Et rejoignez définitivement le côté Cloud de l’informatique !